L'homme du lac, d'Arnaldur Indriðason

Publié le 30 Décembre 2013

L'homme du lac, d'Arnaldur Indriðason

Lorsqu'un lac se vide, le passé peut refaire surface. Le passé prend ici la forme d'un squelette retrouvé lesté à un émetteur radio au fond d'un lac islandais. L'enquête est confiée au commissaire Erlendur, homme intègre, torturé et héros récurrent des romans d'Arnaldur Indriðason. Son travail de fourmi pour identifier l'homme du lac le mènera dans les années 50 sur les traces d'étudiants islandais partis étudier à Leipzig.

Comme souvent chez cet auteur, on est loin de rythme haletant de certains polars. Ici la narration est douce et prend son temps. Ce roman truffé de flash-back nous entraîne en ex-Allemagne de l'Est en pleine guerre froide. Si quelques clichés, notamment sur la traque des communistes, auraient pu être évités, le récit sur fond de stasi, de trahison et de délation n'en demeure pas moins passionnant et parfaitement construit. Une livre qui se déguste avec grand plaisir.

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #littérature islandaise, #2004, #polar, #guerre froide, #Islande, #RDA, #coup de coeur

Repost 0
Commenter cet article

Sylvie 06/01/2014 13:22

J'ai beaucoup aimé ce polar, un de ses meilleurs avec "La femme en vert"...