Femmes blafardes, de Pierre Siniac

Publié le 31 Janvier 2013

Femmes blafardes, de Pierre Siniac

Avec Femmes blafardes, Pierre Siniac dresse, avec beaucoup d'ironie, le portrait au vitriol d'une petite ville de province et de ses notables. La mécanique bien huilée du quotidien des habitants, rythmé par les menus du restaurant, les changements hebdomadaires de vitrine du magasin ou encore les séances de cinéma, se grippe lorsqu'une série de meurtres est commise dans la ville.

Dans un style simple, précis et vif, Pierre Siniac plonge le lecteur dans une atmosphère pesante digne d’un Chabrol et tire parfois le trait jusqu'au burlesque. L'intrigue policière est assez secondaire dans ce roman d'ambiance qui est l'occasion de faire gesticuler une galerie de personnages à la limite de la caricature. Avec beaucoup de talent et de ruse, l’auteur construit une histoire dans laquelle une suite d'actes anodins conduit incidemment au crime.

Si ce livre est brillant, il ne correspond probablement pas à mon humeur du moment, et je ne me suis pas laissé entraîner dans ces tribulations provinciales. Ce ne sera pas un coup de cœur même si c'est un roman remarquable...

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #polar, #litterature francaise, #coup de coude, #1981, #meurtre, #province, #tueur en série

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean 31/03/2013 15:00

Bonjour Émilie,
Une très belle chronique. Il est vrai que l'humeur du moment peut influencer de beaucoup nos lectures et l'appréciation que nous en donnons. Amitiés. Jean.