Les morsures de l'ombre, de Karine Giebel

Publié le 27 Janvier 2013

Les morsures de l'ombre, de Karine Giebel

La première fois que j'ai tenté de lire ce livre, il m'est tombé des mains au bout de quelques pages. La deuxième tentative fut la bonne. Me voilà donc enfermée dans une cave sombre en compagnie d'un officier de police. Il ne sait pas pourquoi il est là. Sa geôlière, une rousse flamboyante, lui distille les indices au fil des jours. L'auteur nous sort de temps en temps de cette cave humide pour nous présenter des flics qui s'activent assez mollement pour retrouver leur collègue et la femme dudit collègue.

Passées les premières pages franchement rébarbatives, bizarrement, le cocktail fonctionne plutôt pas mal. Si l'on n'est pas trop regardant sur le style et un peu tolérant avec les quelques clichés sur les affres de l'adultère et les rancœurs entre collègues, on peut se laisser emporter par cette histoire finalement assez bien ficelée. Sans révéler la fin, je dois bien avouer que c'est ce qui a sauvé ce roman à mes yeux. Elle est originale et assez osée. Ce n'est clairement pas le roman du siècle, mais c'est une lecture facile qui fait passer agréablement le temps dans le train ou dans l'avion...

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #séquestration, #litterature francaise, #coup de coude, #2007, #polar

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
très bien écrit, fin noire à souhait, j'adore!
Répondre
T
très bien écrit, fin noire à souhait, j'adore!
Répondre
A
Un auteur que j'aime beaucoup.
Répondre
F
je n'ai pas accroché et le dénouement n'a rien sauvé, me concernant...
Répondre
L
Je l'ai lu ce weekend, et je rejoins ton avis, c'est dénouement qui a sauvé l'intrigue. J'ai néanmoins passé un très bon moment
Répondre