Ma part d'ombre, de James Ellroy

Publié le 17 Février 2013

Ma part d'ombre, de James Ellroy

Cette autobiographie n'est pas le livre phare de la bibliographie de James Ellroy mais elle est centrale et nous permet de comprendre son œuvre.

Ce livre se découpe en quatre parties. Dans la première, on fait la connaissance de la "rouquine", la mère de James Ellroy sauvagement assassinée quand il avait 10 ans. La deuxième partie est la plus autobiographique. L'auteur crie sa douleur, son mal-être, son amour aussi, explique qui il était et ce qu'il devenu. Les troisième et quatrième parties sont consacrées au policier qui aidera l'auteur dans sa quête de réponses concernant la mort de sa mère et à l'enquête qu'ils mèneront ensemble.

Ma part d'ombre est un magnifique témoignage, une confession impudique et bouleversante. Cette lecture est d'une rare violence en raison de la véracité et de l'ambivalence des sentiments, et également de la précision chirurgicale des descriptions. On y comprend bien sûr la fascination obsessionnelle d'Ellroy pour Elizabeth Short, le Dahlia Noir, assassinée 11 ans avant Geneva Hilliker Ellroy, mais aussi pour les meurtres de femmes, le sexe, le chaos.

Une lecture incontournable pour les amateurs de romans noirs.

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #coup de coeur, #autobiographie, #1996, #mère, #meurtre, #litterature americaine

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article