Articles avec #couple tag

Publié le 22 Décembre 2013

Un sur deux, de Steve Mosby

Un début assez simple et efficace : un tueur en série a mis au point un jeu macabre consistant à torturer un couple jusqu'à ce que mari ou femme décide lequel des deux doit mourir. Tous les ingrédients du thriller sont là : un flic légendaire un peu cassé à la suite du meurtre de son adjoint, le jeune inspecteur fraîchement recruté, doué et admiratif devant son aîné et un psychopathe bien cruel...

Oui, mais voilà, la sauce n'a pas pris. L'auteur a choisi d'offrir au lecteur une multitude de points de vue, entre les différents enquêteurs, les victimes, la femme d'un des flics... Finalement, trop de fils narratifs rendent le récit saccadé et lui font perdre de son intensité. Sans compter les nombreux rebondissements qui conduisent à une fin confuse et inaboutie. Si la lecture de ce roman n'est pas non plus une purge, notamment grâce au style simple et précis de Steve Mosby, on est loin du nouveau Lehane promis par la quatrième de couverture.

Voir les commentaires

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #enlèvement, #tueur en série, #polar, #2007, #coup de coude, #couple, #litterature anglaise

Repost 0

Publié le 15 Décembre 2013

Les apparences, de Gillian Flynn

Dans une bourgade du Mississipi, une New-yorkaise exilée là avec son mari, disparaît un matin laissant derrière elle une maison sans dessus dessous et un journal intime. Une fois de plus, c'est le mari qui est soupçonné, et une fois de plus on ne se laisse pas avoir par une construction narrative un peu éculée. Sur fond d'enquête, nous voilà entraînés, bien malgré nous, dans les méandres d'une vie de couple un peu terne revue et corrigée par la plume des deux protagonistes...

Ce récit à deux voix laisse une impression très mitigée. Une écriture assez lambda, un schéma vu et revu, des rebondissements totalement téléphonés, des personnages lisses et une tentative de manipulation un peu lourdingue m'ont donné envie plus d'une fois de refermer rageusement ce livre. Et pourtant je suis allée jusqu'au bout avec l'envie de savoir si tout rentrait vraiment dans le moule du thriller sans originalité. Bien m'en a pris, car c'est la toute fin de l'histoire qui a réussi à me surprendre et à sauver ce roman d'un coléreux coup de gueule.

Voir les commentaires

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #polar, #coup de coude, #couple, #disparition, #2012, #litterature americaine

Repost 0

Publié le 1 Novembre 2013

Rome en un jour, de Maria Pourchet

Paris un soir de juin, Paul est avachi sur son canapé devant un documentaire animalier, et il est bien. A l'autre bout de Paris, sur une terrasse au dernier étage d'un hôtel branché, une quinzaine de personnes attendent justement Paul. C'est Marguerite, sa compagne qui les a invités à cet anniversaire surprise pour les 40 ans de Paul. D'accord, il est natif de février... et alors ? la surprise n'en sera que plus grande. Tout ne se passe évidemment pas comme prévu : d'un côté, Paul ne veut pas sortir au grand dam de Marguerite qui use de tous les subterfuges pour ne pas éventer sa surprise, et de l'autre côté, les invités s'impatientent, s'alcoolisent et assez rapidement les clans se forment.

Une structure assez classique qui permet, au fil des chapitres, de passer alternativement de l'appartement du couple à la terrasse de l'hôtel, un plume brillante, un humour grinçant, un joli maniement de la formule comique... un cocktail plutôt engageant. Et pourtant, le thème du couple qui se déchire alors qu'il est attendu quelque part a un petit goût de déjà-vu, les différents personnages ont des airs de caricatures, entre le comédien égocentré pas si connu que ça, la meilleure amie, et accessoirement collègue frustrée, qui déballe, l'hystérique psycho-rigide, la fausse timide qui cache bien son jeu et le beauf réac, rien de bien nouveau...

L'écriture alerte de l'auteur et son style incisif restent pour moi les seuls vrais atouts de ce roman dont l’histoire se révèle finalement aussi plate que décevante.

Voir les commentaires

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #2013, #litterature francaise, #paris, #soirée, #couple, #quarante ans, #coup de coude

Repost 0

Publié le 11 Mai 2013

La vie romantique d’Alice B., de Melanie Gideon

Sous ce titre assez quelconque, voire franchement tarte, se cache une comédie romantique attachante. Alice, la quarantaine, mariée depuis 20 ans et radicalement accro aux réseaux sociaux, est invitée à répondre à une étude en ligne sur le mariage. Anonymat oblige, c'est sous le sobriquet d'épouse 22 qu'elle répondra à chercheur 101. Entre son mari qui ne semble plus la regarder, ses enfants qui lui échappent et l'inévitable crise de la quarantaine, il n'en faut pas plus pour qu'elle sente son palpitant palpiter à chaque message de cet inconnu totalement à son écoute.

Si le style est sans intérêt et la fin un peu prévisible, ce roman qui n'a d'autre prétention que de divertir tient ses promesses. Je me suis, sans forcer,laissé entraîner dans les questionnements de l'héroïne et dans aventures souvent amusantes.

Une lecture agréable qui permet de laisser ses neurones au repos, ce qui est parfois appréciable.

Voir les commentaires

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #quarante ans, #couple, #famille, #litterature americaine, #2012, #Internet, #coup de coude, #chick lit

Repost 0