Articles avec #famille tag

Publié le 9 Novembre 2014

Perte et fracas, de Jonathan Tropper

Pas simple de faire rire avec l'histoire d'un veuf de 29 ans. Et pourtant, c'est bien avec le deuil douloureux de son personnage que Jonathan Tropper embarque le lecteur dans un récit touchant, drôle et sensible. Entre sa famille, franchement atypique et attachante, son beau-fils en pleine rébellion, sa maîtresse et les lapins sur sa pelouse, Doug passe ses journées à tenter d'atténuer sa douleur à grands coups de whisky.

Des scènes hilarantes, des dialogues brillants, un brin de tristesse et une bonne dose d'humanité composent un cocktail qui fonctionne à merveille. J'adore !

Perte et fracas
sur Amazon

Voir les commentaires

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #litterature americaine, #coup de foudre, #deuil, #famille, #2008

Repost 0

Publié le 25 Janvier 2014

Le Magasin des Suicides, de Jean Teulé

Chez les Tuvache, on est commerçants de génération en génération, mais on n'a pas vocation à fidéliser la clientèle. Les clients ne viennent qu'une fois dans cette boutique pour y trouver tous les accessoires rêvés pour en finir avec la vie, du bonbon empoisonné à la corde en passant par les parpaings ou les sabres japonais. Dans un quotidien morose à souhait et bien huilé, les affaires marchent et les clients affluent. Cette petite mécanique commence inévitablement à s'enrayer à la naissance du dernier enfant de la famille qui s'évertue à faire entrer gaité et bonne humeur dans la maison.

Dans ce roman, Jean Teulé joue avec les codes et manie l'humour noir avec brio. Il nous entraîne dans un univers où les valeurs sont inversées, où la joie est honteuse et la gentillesse à bannir. Si le style est fluide et brillant, l'auteur exploite le filon jusqu'à la corde et en oublie la légèreté qui caractérisait le début du récit. L'histoire s'enlise et finit par n'être qu'un prétexte à pondre des bons mots.

C'est dommage, ce roman incontestablement décalé aurait pu être distrayant si le fond avait été aussi travaillé que la forme, mais malheureusement, le tout sonne un peu creux. Une petite déception donc...

Voir les commentaires

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #suicide, #litterature francaise, #2007, #famille, #coup de coude

Repost 0

Publié le 11 Mai 2013

La vie romantique d’Alice B., de Melanie Gideon

Sous ce titre assez quelconque, voire franchement tarte, se cache une comédie romantique attachante. Alice, la quarantaine, mariée depuis 20 ans et radicalement accro aux réseaux sociaux, est invitée à répondre à une étude en ligne sur le mariage. Anonymat oblige, c'est sous le sobriquet d'épouse 22 qu'elle répondra à chercheur 101. Entre son mari qui ne semble plus la regarder, ses enfants qui lui échappent et l'inévitable crise de la quarantaine, il n'en faut pas plus pour qu'elle sente son palpitant palpiter à chaque message de cet inconnu totalement à son écoute.

Si le style est sans intérêt et la fin un peu prévisible, ce roman qui n'a d'autre prétention que de divertir tient ses promesses. Je me suis, sans forcer,laissé entraîner dans les questionnements de l'héroïne et dans aventures souvent amusantes.

Une lecture agréable qui permet de laisser ses neurones au repos, ce qui est parfois appréciable.

Voir les commentaires

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #quarante ans, #couple, #famille, #litterature americaine, #2012, #Internet, #coup de coude, #chick lit

Repost 0

Publié le 23 Mars 2013

Les 1001 conditions de l'amour, de Farahad Zama

Après Le bureau de mariage de Monsieur Ali, Farahad Zama nous entraîne à nouveau dans la tourmente des sentiments amoureux perturbés par le poids des traditions. On retrouve les mêmes protagonistes que dans le premier roman, mais le récit est plus centrée sur les personnages alors secondaires. Les couples se font, résistent, se défont... On se laisse entraîner avec plaisir dans ces aventures légères, au moins en apparence.
Ce roman nous donne l'occasion de suivre les péripéties plutôt bien menées des personnages principaux, même si certains dénouements sont un peu attendus. Ce qui m'a le plus charmée, c'est cette plongée dans une société indienne en pleine mutation qui voit les jeunes remettre en question des principes aussi immuables que les mariages au sein des mêmes castes, la soumission des femmes à l'autorité de son époux et de sa belle-famille ou encore les unions arrangées voire forcées.
Un livre très facile et agréable à lire. Un moment de pure détente.

Voir les commentaires

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #coup de coeur, #Inde, #mariage, #2012, #famille, #tradition, #littérature indienne

Repost 0