Articles avec #1993 tag

Publié le 3 Février 2013

Baise-moi, de Virginie Despentes

Quand ce livre est sorti, le titre m'a autant attirée pour son côté subversif et que rebutée pour sa facilité. C'est donc très curieuse que j'ai ouvert ce roman qui nous entraîne dans les vicissitudes de deux jeunes paumées. Prostitution, films X, petits casses, représailles sanglantes, elles traversent une vie dénuée de tout futur.

Je voulais voir, j'ai vu... Ce roman, qui a au moins l'avantage de se lire facilement, est une succession de clichés neo punk sans réel propos, de la provocation gratuite. Comme dit très justement l'un des personnages : "Nous on est plus dans le mauvais goût pour le mauvais goût , tu vois...". Tout est dit. J'ai eu beaucoup de mal avec cette lecture sans but. Alcool, sexe, drogue, meurtre, d'accord, mais pourquoi ? Si l'intention était que ce livre soit le reflet parfait de la vacuité de la vie de ces personnages, alors c'est réussi.

Un dernier mot sur un détail qui m'a agacée dès que j'ai ouvert le roman : la citation en tête du premier chapitre signée Fedor Mikhaïlovitch D. Euh... écrire Dostoïevski en entier, c'était trop long ?

Voir les commentaires

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #coup de gueule, #1993, #litterature francaise, #meurtre, #Violence, #sexe

Repost 0

Publié le 21 Décembre 2012

Les orpailleurs, de Thierry Jonquet

Un polar assez classique dans sa structure mais qui sait tenir le lecteur en haleine jusqu'à la fin (très réussie et surprenante, d'ailleurs !).

En bref, tout commence à Belleville par la découverte d'un cadavre de femme amputé d'une main. Quelques jours plus tard, d'autres victimes sont retrouvées avec la même mutilation. C'est le point de départ d'une enquête passionnante et parfaitement construite qui nous entraîne dans les arcanes de la justice et de la police.

Grâce à une écriture simple et efficace et des dialogues non dénués d'humour, Thierry Jonquet nous offre un récit réaliste, social et captivant.

On retrouve les mêmes personnages dans Moloch, un peu moins réussi à mon sens.

Voir les commentaires

Repost 0