Articles avec #meurtre tag

Publié le 11 Mars 2015

Bingo's run, de James A. Levine

Bingo, c'est un môme des rues de Kibera, un bidonville de Nairobi. Il a 15 ans, fait 1 mètre 20, est débrouillard et court vite. Il met ses jambes au service du trafic de drogue en faisant la navette entre dealers et clients. Un soir, l'équilibre précaire de son quotidien bascule lorsqu'il est témoin du meurtre d'un parrain local de la drogue par l'un de ses lieutenants.

Soyons honnêtes, la quatrième de couverture est alléchante et le roman un peu décevant. L'auteur, dans le style parlé teinté de naïveté et de réalisme, n'hésite pas à emmener le lecteur dans de nombreuses directions. Et c'est notamment l'une des raisons qui m'ont fait décrocher du récit. Entre guerre intestine dans le milieu de la drogue, corruption policière, misère, sida, marché de l'art et légendes locales, le fil narratif est distendu et je n'ai pas eu besoin d'attendre trop longtemps pour me lasser et me perdre. Le portrait d'une jeunesse kényane livrée à elle-même, confrontée à la violence et à la misère n'est pas inintéressant et les intentions sont bonnes mais je suis loin d'être convaincue par le résultat.

Voir les commentaires

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #Kenya, #drogue, #meurtre, #Afrique, #coup de coude, #2014

Repost 0

Publié le 26 Juin 2014

R&B - Le Gros Coup, de Ken Bruen

R comme Roberts et B comme Brant, deux flics véreux d'un commissariat miteux du sud de Londres. Deux séries de meurtres devraient accaparer leur attention et leur permettre de redorer leur blason auprès de leur hiérarchie. D'un côté, un gang semble décidé à nettoyer le quartier de quelques-uns de ses criminels, et de l'autre, un tueur en série s'attaque aux joueurs de l'équipe nationale de cricket.

Avec un langage fleuri et des dialogues savoureux, Ken Bruen offre un portrait sans grand espoir des quartiers londoniens défavorisés. Ce roman débordant d'humour noir, franchement réjouissant, laissera toutefois les amateurs de polars classiques un peu sur leur faim tant les enquêtes demeurent un sujet secondaire. Un livre jubilatoire et décalé qui provoque autant de grincements de dents que d'éclats de rire!

Voir les commentaires

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #coup de coeur, #littérature irlandaise, #meurtre, #Londres, #polar, #1998

Repost 0

Publié le 17 Février 2014

Le sang de la trahison, de Hervé Jourdain

Au cœur du palais de justice de Paris, un tueur en série sème les corps de ses victimes. Une équipe de la crim' composée de vieux briscards et d'une jeune policière mène l'enquête.

Hervé Jourdain offre au lecteur un histoire simple et ancrée le quotidien des policiers du "36". Pas à pas, on suit les avancées d'une enquête pour le moins sensible. Si le récit est incontestablement rapide et efficace, les personnages sont tellement caricaturaux qu'ils en deviennent vite agaçants. Entre le flic désabusé, la jeune recrue belle et tenace et l'avocat arrogant et brillant qui ressemblerait à s'y méprendre au gendre ou au coupable idéal, aucun cliché ne nous est épargné. Si l'on ajoute des rebondissements un peu téléphonés, on obtient un polar qui se lit facilement mais qui ne laissera certainement pas un souvenir impérissable.

Voir les commentaires

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #paris, #polar, #tueur en série, #coup de coude, #meurtre, #litterature francaise

Repost 0

Publié le 7 Octobre 2013

Le Cercueil des âmes, de Ann Rosman

Pour son deuxième roman, Ann Rosman concocte une enquête dans la pure lignée du polar suédois. Tout débute sur une île par la découverte d'un corps sans tête à quelques encablures d’une tête sans corps et accessoirement sans nez. Karin Adler, inspectrice en charge de l'enquête, devra s'imprégner de l'histoire de l'île et de sa chasse au sorcières pour comprendre ces meurtres.

L'enquête prend incontestablement son temps, les caractères des nombreux personnages sans être très originaux sont travaillés, le schéma narratif est assez classique avec deux récits parallèles qui finissent inexorablement par se rejoindre... Si ce roman n'est clairement pas mon coup de foudre de la rentrée mais il n'en reste pas moins une lecture assez plaisante qui nous plonge dans un univers froid et énigmatique. Une découverte sympathique.

Voir les commentaires

Repost 0