Articles avec #2000 tag

Publié le 4 Février 2013

Disparu en mer, de Graham Hurley

Ce premier roman de la série Joe Faraday est l'occasion de faire la connaissance d'un homme ordinaire et attachant. Veuf, cultivé, ornithologue amateur, il vit avec son fils à Portsmouth où il est inspecteur. Le jour où une petite fille vient signaler la disparition de son père, il est le seul à prendre cette information au sérieux.

L'intrigue, relativement simple et très bien menée, n'est pas le seul intérêt de ce livre qui est l'occasion de plonger dans l'ambiance de Portsmouth, dans son histoire, de croiser les riches résidents des nouveaux quartiers et les habitants des ghettos qui souffrent de la crise. Disparu en mer est un roman social et procédural excellemment écrit dont la lecture est agréable et enrichissante sans être ennuyeuse une seconde. Une très jolie découverte.

Voir les commentaires

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #2000, #polar, #coup de coeur, #Portsmouth, #disparition, #litterature anglaise

Repost 0

Publié le 13 Décembre 2012

Les marécages, de Joe R. Lansdale

Le but de ce blog est de partager ce que j'aime. Quelques livres qui ont su me captiver, me faire rêver, pleurer, rire, voyager ou tout simplement me distraire. Ce n'est pas toujours simple de savoir quoi lire. Je me retrouve souvent devant les rayonnages des librairies comme devant l'étalage de gâteaux d'une boulangerie. Je ne sais pas quoi prendre parce que j'ai peur d'être déçue par ce qu'il y a l'intérieur, par la ganache écœurante ou par le goût un peu fade d'une crème au beurre. Je fais donc ici office de goûteur. Et je vous ferai part des sentiments que ces livres m'ont inspirés. Bons ou mauvais, cela ne reste que mon avis avec toute la subjectivité qu'il revêt...

Pour inaugurer ce blog, j'ai envie de parler brièvement d'un de mes livres préférés : Les marécages, de Joe R. Lansdale. Un polar captivant et engagé. Harry, 80 ans, se souvient : en 1933, il a 13 ans, il vit dans une bourgade perdue de l'East Texas, lorsqu'il découvre le cadavre d'une femme noire. Son père, le constable, débute une enquête malgré les réticences de la communauté blanche. Dans ce village où ségrégation raciale et préjugés sont légion, tout se trouble lorsque l'on découvre d'autres cadavres, dont celui d'une Blanche... Grâce au point de vue adopté (celui d'un enfant), ce livre sait brillamment mêler enquête sur un tueur en série et souvenirs d'enfance. Au-delà du thriller, Lansdale nous entraîne dans un roman sur l'apprentissage, sur l'identité, sur la transmission des valeurs.

Ce livre est un petit bijou qui ne laisse pas indifférent et que l'on a un mal fou à lâcher ! J'envie ceux qui ne l'ont pas encore lu pour le plaisir qu'ils auront à le découvrir.

Voir les commentaires

Repost 0