Une belle saloperie, de Robert Littell

Publié le 3 Septembre 2013

Une belle saloperie, de Robert Littell

Plus connu pour ses romans d'espionnage, Robert Littell, dans un véritable exercice de style, nous offre un hommage au roman noir. Samuel Gunn est un vrai détective à l'ancienne, cynique, solitaire et pétri de convictions. Au seuil de sa caravane en alu plantée aux portes du désert, il voit apparaître une "comtesse aux pieds nus" qui a besoin d'aide. Pour 90$ par jour, il plonge à corps perdu dans les rivalités mafieuses de deux familles du Nevada.

Si ce roman ne manque pas d'atouts, notamment l'écriture brillamment ironique de son auteur, il n'a pas su me captiver. Une narration trop linéaire, des références qui tombent parfois dans la caricature et surtout des personnages secondaires trop faiblards ont fini par rendre cette lecture un peu longue. Sans être franchement désagréable, ce roman est néanmoins décevant tant les premières pages recelaient de promesses.

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #polar, #2013, #litterature americaine, #roman noir, #coup de coude

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Richard 04/09/2013 12:57

Merci pour ce commentaire !
Ce roman me tentait car j'avais beaucoup aimé ses autres romans.
Alors, grâce à toi, je vais m'éviter une déception.
Merci !
Amitiés

La fleur des mots 04/09/2013 15:49

Je suis très partagée sur ce livre qui ne m'a pas convaincue et pourtant j'ai beaucoup aimé l'humour de Robert Littell. C'est clairement un exercice de style, mais pas totalement maîtrisé, malgré le talent évident de l'auteur. C'est dommage.
A bientôt.
Amicalement