Eclats de voix, de Yves Hughes

Publié le 29 Mai 2013

Eclats de voix, de Yves Hughes

Rosalie, une animatrice de France Inter, est tuée en pleine nuit dans la Maison de la Radio. Yann Gray, flic à la Criminelle, mènera une enquête minutieuse dont l'élément principal est le son.

Ce polar sans fioriture et remarquablement écrit change des romans qui recherchent toujours une surenchère dans la noirceur. Au fil des sons, des voix et des bruits, Yves Hughes nous entraîne dans les méandres psychologiques des différents personnages et dans les couloirs labyrinthiques de la Maison de la radio où naissent et se perdent les voix. La personnalité attachante du personnage principal, un flic qui souffre d'hyperosmie et d'hallucinations olfactives, qui est féru de jazz et pétri de TOC, l'humour de l'auteur et l’atmosphère parfois pesante de ce récit le rendent assez captivant.

Les amoureux de la radio et des intrigues policière y trouveront leur compte. Petit coup de cœur donc pour ce roman qui n'est pas sans rappeler l'ambiance du documentaire "La Maison de la radio" de Nicolas Philibert.

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #2013, #polar, #litterature francaise, #radio, #meurtre, #paris, #voix, #coup de coeur

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article