Publié le 14 Décembre 2012

Rosa Candida, de Audur Ava Olafsdottir

Pendant longtemps, je n'ai lu que des polars, bien sombres. J'avais envie de changer un peu, mais que choisir ? Un jour, en écoutant France Inter, j'entends des louanges sur Rosa Candida. En lisant la quatrième de couverture, je déchante un peu. Le sujet me paraît triste et un peu austère. Quelle erreur de ma part ! J'ai dévoré ce roman plein de tendresse et d'humour.

On plonge avec bonheur dans le voyage initiatique du jeune Arnljótur, passionné de fleurs, et plus particulièrement de roses. Il quitte son Islande natale avec dans ses bagages une variété de rose à huit pétales, la Rosa candida. Il doit se rendre dans un monastère d'un pays lointain pour y découvrir et cultiver une ancienne roseraie. Les rencontres au cours de son périple l'amèneront à se poser mille questions sur les liens familiaux, la sexualité, la paternité. Il ne se doute pas qu'au terme de son voyage une autre surprise l'attend.

On se laisse porter par la candeur, le charme et l'humanité du narrateur. On sort heureux de ce roman.

Bonne lecture !

Voir les commentaires

Rédigé par La Chouette

Publié dans #initiation, #Fleurs, #Roses, #paternité, #2007, #coup de coeur, #littérature islandaise

Repost 0

Publié le 13 Décembre 2012

Les marécages, de Joe R. Lansdale

Le but de ce blog est de partager ce que j'aime. Quelques livres qui ont su me captiver, me faire rêver, pleurer, rire, voyager ou tout simplement me distraire. Ce n'est pas toujours simple de savoir quoi lire. Je me retrouve souvent devant les rayonnages des librairies comme devant l'étalage de gâteaux d'une boulangerie. Je ne sais pas quoi prendre parce que j'ai peur d'être déçue par ce qu'il y a l'intérieur, par la ganache écœurante ou par le goût un peu fade d'une crème au beurre. Je fais donc ici office de goûteur. Et je vous ferai part des sentiments que ces livres m'ont inspirés. Bons ou mauvais, cela ne reste que mon avis avec toute la subjectivité qu'il revêt...

Pour inaugurer ce blog, j'ai envie de parler brièvement d'un de mes livres préférés : Les marécages, de Joe R. Lansdale. Un polar captivant et engagé. Harry, 80 ans, se souvient : en 1933, il a 13 ans, il vit dans une bourgade perdue de l'East Texas, lorsqu'il découvre le cadavre d'une femme noire. Son père, le constable, débute une enquête malgré les réticences de la communauté blanche. Dans ce village où ségrégation raciale et préjugés sont légion, tout se trouble lorsque l'on découvre d'autres cadavres, dont celui d'une Blanche... Grâce au point de vue adopté (celui d'un enfant), ce livre sait brillamment mêler enquête sur un tueur en série et souvenirs d'enfance. Au-delà du thriller, Lansdale nous entraîne dans un roman sur l'apprentissage, sur l'identité, sur la transmission des valeurs.

Ce livre est un petit bijou qui ne laisse pas indifférent et que l'on a un mal fou à lâcher ! J'envie ceux qui ne l'ont pas encore lu pour le plaisir qu'ils auront à le découvrir.

Lire la suite

Repost 0