Publié le 9 Juin 2013

Sacré, de Dennis Lehane

C'est parti pour le troisième opus des aventures de Patrick Kenzie et Angela Gennaro ! Après Un dernier verre avant la guerre et Ténèbres, prenez-moi la main, Dennis Lehane remet ses deux détectives sur le terrain. Kidnappés dès le début du roman, ils se voient contraints d’enquêter sur la disparition de la fille d'un milliardaire veuf et condamné par un cancer. Pas verni, cet homme... Il l'est d'autant moins que l'enquêteur qu'il avait au préalable engagé a lui aussi disparu.

Bien plus léger que les deux premiers romans de la série, Sacré n'en est pas moins une lecture extrêmement agréable. Du suspense, une bonne dose d'humour un peu moins noir que d'habitude, deux héros toujours aussi attachants et une petite pincée d’amour qui ne gâche rien. Les héros soufflent un peu et le lecteur se régale. Bref, j'aime vraiment beaucoup ce polar !

Voir les commentaires

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #litterature americaine, #polar, #2001, #disparition, #Floride, #coup de foudre

Repost 0

Publié le 29 Mai 2013

Eclats de voix, de Yves Hughes

Rosalie, une animatrice de France Inter, est tuée en pleine nuit dans la Maison de la Radio. Yann Gray, flic à la Criminelle, mènera une enquête minutieuse dont l'élément principal est le son.

Ce polar sans fioriture et remarquablement écrit change des romans qui recherchent toujours une surenchère dans la noirceur. Au fil des sons, des voix et des bruits, Yves Hughes nous entraîne dans les méandres psychologiques des différents personnages et dans les couloirs labyrinthiques de la Maison de la radio où naissent et se perdent les voix. La personnalité attachante du personnage principal, un flic qui souffre d'hyperosmie et d'hallucinations olfactives, qui est féru de jazz et pétri de TOC, l'humour de l'auteur et l’atmosphère parfois pesante de ce récit le rendent assez captivant.

Les amoureux de la radio et des intrigues policière y trouveront leur compte. Petit coup de cœur donc pour ce roman qui n'est pas sans rappeler l'ambiance du documentaire "La Maison de la radio" de Nicolas Philibert.

Voir les commentaires

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #2013, #polar, #litterature francaise, #radio, #meurtre, #paris, #voix, #coup de coeur

Repost 0

Publié le 11 Mai 2013

La vie romantique d’Alice B., de Melanie Gideon

Sous ce titre assez quelconque, voire franchement tarte, se cache une comédie romantique attachante. Alice, la quarantaine, mariée depuis 20 ans et radicalement accro aux réseaux sociaux, est invitée à répondre à une étude en ligne sur le mariage. Anonymat oblige, c'est sous le sobriquet d'épouse 22 qu'elle répondra à chercheur 101. Entre son mari qui ne semble plus la regarder, ses enfants qui lui échappent et l'inévitable crise de la quarantaine, il n'en faut pas plus pour qu'elle sente son palpitant palpiter à chaque message de cet inconnu totalement à son écoute.

Si le style est sans intérêt et la fin un peu prévisible, ce roman qui n'a d'autre prétention que de divertir tient ses promesses. Je me suis, sans forcer,laissé entraîner dans les questionnements de l'héroïne et dans aventures souvent amusantes.

Une lecture agréable qui permet de laisser ses neurones au repos, ce qui est parfois appréciable.

Voir les commentaires

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #quarante ans, #couple, #famille, #litterature americaine, #2012, #Internet, #coup de coude, #chick lit

Repost 0

Publié le 18 Avril 2013

De là, on voit la mer, de Philippe Besson

Philippe Besson écrit beaucoup et bien. Dans ce nouveau roman, on fait la connaissance de Louise, un auteur parti s'isoler en Italie pour écrire. Elle s'éloigne de Paris, de son mari et de sa vie sociale. Elle se laisse guider par son instinct et sa passion et finit par faire la connaissance d'un jeune Italien.

Ce livre est extrêmement bien écrit, dans un style travaillé et juste. Les descriptions sont précises et nous embarquent totalement dans la chaleur de l'automne italien. Pour autant, je ne suis pas rentrée dans cette histoire d'amour adultère. Les sentiments sont présents de bout en bout mais manquent de profondeur. La mise en abyme esquissée en début de roman n'est pas exploitée. J'ai eu l'impression que l'auteur s'évertuait à prendre systématiquement, au fil des pages, le parti opposé à celui qui m'attirait. Je suis vraiment passée à côté de ce roman qui n'a pas réussi à me captiver une seule seconde.

Loin d'être une perte de temps, ce livre reste une très jolie lecture, un tantinet ennuyeuse tout de même.

Voir les commentaires

Rédigé par La fleur des mots

Publié dans #coup de coude, #2013, #amour, #couple, #adultère, #Italie, #litterature francaise

Repost 0